Au soir d’un weekend de mouvements et sous une chaleur accablante, la seconde édition du TVS a vu le triomphe de deux trajectoires opposées. Chez les S4/S5 c’est l’expérience qui a triomphé. Laurent Renaux, ancien coureur de l’USSAPB passé au Barentin CS et désormais reconverti au trail a repris du service pour compléter l’équipe du Viking Club Yvetot. Laissant la victoire et le maillot rose de leader à Romain Heurtel de l’AC Sotteville, Laurent Renaux a profité du succès de son équipe au CLM par équipes de Rives en Seine pour prendre le leadership avant de contrôler et filtrer lors du final de St Nicolas de la Haie. Sur cette étape musclée on voyait Ludovic Stalin du CC Totes 3 Rivières en profiter pour s’emparer sur le fil du maillot de meilleur grimpeur et Sylvain Leplant du VC Nointot remporter un succès récompensant le travail des bénévoles du VC Nointot. Chez les toutes catégories, Gratien Savalle du VC Hattenville Fauville n’aura laissé que le CLM par équipes au collectif du CS Gravenchon qui permettait à Damien Letellier de partir leader au début de la dernière étape. Damien Letellier fut l’un des grands protagonistes du weekend. S’échappant rapidement avec Aurélien Sautreuil sur l’étape de Nointot, il partait dans un exercice solitaire de grande classe lorsque son compagnon de fugue faiblissait, faisant main basse sur le classement de meilleur grimpeur. Seulement, de grande classe, il n’en manquait pas à l’arrière lorsque que le jeune Gratien Savalle et l’expérimenté Benjamin Audoux sous les couleurs du BCS desserraient l’étreinte d’un contre ou on comptait deux coureurs du CSG pour fondre sur Damien Letellier. Au sprint à trois le plus jeune l’emportait sur le fil. Le lendemain, les « locaux » ou locos du CSG l’emportaient sur le BCS et le VCHF (pénalisé de 15 secondes par la direction de course).L’après midi ,les meilleurs se détachaient naturellement au fil des ascensions de la côte de Saint Nicolas de la Haie et si Emmanuel Piednoël (CSG) malchanceux sur le weekend jouait son va tout à l’amorce du dernier tiers de course, les deux premiers du classement s’isolaient dans un dernier mano à mano. Mais c’est bien le seul Gratien Savalle qui apparaissait au bout de la ligne d’arrivée. Le chronomètre s’égrenait et finalement le gravenchonnais Letellier déboursait plus d’une minute au soir d’une bagarre haletante. Benjamin Audoux prenait le troisième rang de l’étape, ainsi qu’au général. A noter le carton plein du VCHF avec Savalle vainqueur final et meilleur jeune (maillot attribué à son dauphin Aurélien Sautreuil du même club) et Clément Dallet 1er 3 .Côté expérience, c’est Dorian Jouen du team TSM qui termine 1er S2. Belle récompense pour les deux clubs organisateurs puisque c’est le VC Nointot qui l’emporte en S4/S5 et le CS Gravenchon chez les TC. Merci encore à tous pour ces deux jours de compétition de chaleur dans la Vallée de Seine.